Vous travaillez auprès de publics vulnérables ?

Les ateliers de médiation par les arts plastiques sont des espaces d'expression sécurisés.

J'anime différents ateliers auprès de public vulnérable (burn-out, maladie, troubles psychologiques, difficultés d'insertion notamment). Voici quelques associations et institutions qui me font confiance.

 

Quelques secteurs d'intervention

Auprès de jeunes en situation de fragilité psychologique ou sociale

  • J'anime au sein de MY KER des ateliers auprès de jeunes (16-25 ans) diagnostiqués bipolaire, qui rencontrent des difficultés d'intégration dans la vie quotidienne. Ces ateliers ont pour objectif la construction d'un projet commun.
  • Autre atelier animé auprès de jeunes en recherche d'emploi et réinsertion professionnelle en partenariat avec la MISSION LOCALE. 8 jeunes viennent ainsi régulièrement participer à un projet artistique leur permettant d'oser exprimer leurs émotions et de travailler la confiance en eux.

Ces deux ateliers ont aboutis à la réalisation de collages muraux à la manière des street artistes. Une occasion d'entrer en lien avec les résidents des quartiers investis.


Auprès de salariés ayant traversé la maladie

Reso Forces est une association qui lutter contre la désinsertion professionnelle après un cancer ou un burn-out. Nous accompagnons les salariés, les entreprises et les aidants pour (re)concilier travail et maladie.

 

J'y anime des ateliers d'expression artistiques auprès des bénéficiaires. L'objet ? La reprise de confiance en soi et en sa capacité à créer, l'expression de ses émotions.

 

Nous y travaillons autour de la construction, du volume et de la question de la place en utilisant différents matériaux dont le papier mâché.


Auprès d'un public handicapé mental

Animer des ateliers au sein d'un CAT me permet de travailler avec un public adulte en situation de handicap mental.

Nous utilisons, ici, la couleur, les feutres, l'encre, la gouache pour le plaisir de pouvoir exprimer ses émotions simplement et de vivre des moments de détente et de calme.

Ici au sein de l'association NOTRE AVENIR